×
Accueil > Vidéos > #LeMeilleurEstDevant - Interview avec Stéphanie Calvino, fondatrice d'Anti_Fashion

#LeMeilleurEstDevant - Interview avec Stéphanie Calvino, fondatrice d'Anti_Fashion

access_time 00:02:23

Interview stéphanie calvinoen quoi le meilleur est devant ?depuis cinq ans, avec anti_fashion, on a vu pas mal de changements. et si je dois résumer #lemeilleurestdevant, je pense que ce qui va se passer sur les prochaines années, ça va être de la relocalisation et de l'humain beaucoup plus qu'auparavant.je suis très optimiste sur les prochaines décennies. je crois beaucoup en des choses qui vont changer, un système qui va se repenser.comment se réinventer ? aujourd'hui, à notre petit niveau, je pense qu'on est en train de révolutionner à la fois l'industrie de la mode et la dimension sociale. je crois qu'il faut qu'elle s'ouvre vers ça.vers une mode digitale ? c'est un outil. quand vous avez un tissu en main, c'est quand même le toucher, et on ne l'enlèvera jamais. je veux dire, le digital ne pourra pas le remplacer. je pense qu’ il faut s'en servir pour l'exploiter aujourd'hui, on a des systèmes d'aide très poussés, très développés. il faut absolument les utiliser. mais il ne faut jamais oublier que l'humain est au centre de tout ça.comment interpréter “mieux - différemment - moins” dans la mode ?ce qui est important, c'est d'arrêter de surproduire du textile, pour ne rien faire, pour juste le stocker et le consommateur aussi. il faut absolument que lui, prenne conscience de ça et qu'il arrête d'acheter 10 t-shirts chez primark à 3 euros.qu'est-ce que le luxe de demain ?ces maisons sont importantes aussi bien au niveau de tout ce qui est rse, parce qu'elles sont très, très avancées pour certaines, en matière de développement et de matières plus propres, et aussi au niveau des savoir-faire. la majorité des grandes maisons du luxe qui quand même ont des process et des savoir-faire et des matières.il y a un respect, vraiment du produitvotre 1er prochain défi ?il y a un respect, vraiment du produit. on a relancé un atelier à roubaix de plus de 1000 mètres carrés, avec plus de 200 personnes qui travaillent depuis quinze jours, qui font du masque. et par la suite, l'idée est qu'on puisse relocaliser la fabrication textile en france et à roubaix. ce serait quand même un beau clin d'oeil à cette ville qui, par le passé, a été une des plus grosses industries, en tout cas une ville qui pesait lourd pour l'industrie textile en france.ecrivez-vous votre #lemeilleurestdevant ?humainmusique libre de droit - artlist