×
Accueil > Vidéos > Décès de Karl Lagerfeld

Décès de Karl Lagerfeld

access_time 00:03:23

On le pensait immortel, tellement il était omniprésent dans le monde de la mode depuis des années. le couturier karl lagerfeld s’est éteint. l’infatigable kaiser qui aimait tant la mode et en pousser les limites est décédé. il est né à hambourg en allemagne en 1933 ou 1935. il n’a jamais révélé la date exacte de sa naissance, sa seule coquetterie ! il a reçu une éducation cosmopolite qui le pousse à venir terminer ses études à paris. a 17 ans, il gagne le concours du secrétariat de la laine, pierre balmain réalise son modèle et le prend comme assistant. il débute dans la couture. il devient ensuite le directeur artistique de jean patou. très jeune sa curiosité le pousse à approfondir ses connaissances en musique, en architecture, et en histoire. précurseur dans les années 60, il entame une carrière de styliste free-lance et commence à travailler pour les sœurs fendi en 1965. une collaboration ininterrompue, la plus longue et doublée d’une solide amitié. en 1966 il dessine la collection chloé. (puis de 1992 à 1997). en 1983 il fait son entrée chez chanel, comme conseiller artistique, il saura interpréter avec insolence l’esprit de gabrielle : le classique noir et blanc, la fameuse petite veste noire et les accessoires siglés. claudia schiffer, inès de la fressange deviendront grâce à lui des mannequins stars. il retraduira au fil des saisons le classique tweed et mettra en avant le savoir-faire des ateliers, poussant toujours plus loin les prouesses techniques. l’esprit lagerfeld né en 1984 quand karl lance sa propre griffe. graphisme et modernité se reflètent dans sa propre maison. karl s’éloigne du passé et se projette dans le futur. pluridimensionnel, c’est en 1987 que karl, le photographe passe derrière l’objectif réalisant les images de ses dossiers de presse et campagne pub mais également des photos pour de prestigieux magazines. après avoir retrouvé une silhouette allégée de nombreux kilos, le kaiser fera de son image, un personnage emblématique à travers le monde. il devient une véritable star à la chevelure blanche retenu d’un catogan, au regard caché derrière les lunettes noires, au verbe toujours affûté, déplaçant les caméras et les photographes à chacun de ses déplacements. infatigable, avec une appétence pour le travail, le maître enchaîne les collections, les déplacements et imagine les décors les plus incroyables pour mettre en scène les défilés chanel. toujours en avance sur son temps, tout l’inspire, même son chat choupette qu’il vénère et que l’on retrouve en gri-gri ou sur des imprimés. il aurait aimé inventer la chemise blanche, son uniforme, mais laissera bien davantage à la mode. le talent de capter l’air du temps et de faire de chanel le label français le plus connu et vendu au monde. il aurait détesté qu’on revienne sur son passé, mais il nous en laisse pas le choix comme tout grand artiste qui s’en va… itv karl lagerfeld : « moi je fais ça comme d’autre respire, je n’ai jamais fait autre chose dans ma vie, je ne suis pas non plus comme certains collègues qui pensent presque trop bien pour le métier et tout est fait pour ça, et ça me va très bien, je n’ai pas envie de faire autre chose, ce que j’aime dans la vie c’est la mode, la photographie, les livres, les papiers et dessiner, au départ je voulais devenir portraitiste et caricaturiste, donc j’étais assez doué pour ça, et puis ça c’est fait comme ça, c’est un cercle et je ne sors pas de là, parce que toutes ces choses ont un vague rapport et moi je vais pas faire autre choses ça va parfaitement bien je ne sens pas la moindre lassitude ou saturation, je trouve cela sain d’être obligé de recommencer. musique libre de droit : bandit & nikit