×

LVMH toujours en phase de ralentissement

Par
AFP
Publié le
today 14 oct. 2014
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le numéro un mondial du luxe LVMH a annoncé mardi des ventes en hausse de 5,7 % à 7,39 milliards d'euros au troisième trimestre, légèrement inférieures aux prévisions des analystes. Les analystes interrogés par Bloomberg tablaient sur des ventes trimestrielles de 7,41 milliards d'euros en moyenne.


Défilé Vuitton printemps-été 2015 (photo : Pixel Formula)



Sur neuf mois, la progression est de 3,75 %, contre 4,3 % sur les neuf premiers mois de l'année 2013, à 21,4 milliards d'euros, là aussi légèrement en deçà des attentes des analystes interrogés par Dow Jones Newswires, qui tablaient sur 21,46 milliards.

LVMH détient une soixantaine de marques, dont la première du secteur du luxe, Louis Vuitton (environ 7,5 milliards d'euros de chiffre d'affaires annuel), mais aussi Céline, Givenchy, les champagnes Moët et Chandon et Dom Pérignon, le joaillier Bulgari, les parfums Guerlain et Dior, ou encore les montres Tag Heuer et Hublot.

La croissance organique des ventes a été de 4 % au troisième trimestre, contre 6 % au premier trimestre et 3 % au deuxième trimestre.

Elle a également été de 4 % sur les neuf premiers mois de l'année, précise LVMH dans son communiqué, soit inférieure aux 4,4 % attendus par le consensus Dow Jones Newswires.

LVMH a notamment vu ses ventes de cognac souffrir en Chine, où a lieu un phénomène de déstokage, alors que le champagne a, lui, été porté par les exportations vers l'Amérique et le Japon.

Au troisième trimestre, la croissance des ventes de Louis Vuitton, principale source de profits du groupe LVMH, "a été, comme pour les trimestres précédents, légèrement inférieure à celle de l'ensemble de la division Mode et Maroquinerie", a indiqué à l'AFP une source dans l'entourage de LVMH.

 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.