Rue Begand prend pied rue Charlot à Paris

Créée par la société troyenne Atelier d’Ariane, détenue par la famille Granata et dont l'atelier est connu pour collaborer avec les grandes maisons de luxe, la marque Rue Begand vient d’ouvrir sa première adresse au 58 rue Charlot, dans le Marais, en lieu et place de l’ancien magasin Valentine Gauthier.


La première boutique Rue Begand - DR

Un espace de 50 mètres carrés au décor reprenant la thématique industrielle et atelier – clin d’œil à leur usine de Troyes -, habillé du logo « chaîne et trame » de la maison, décliné en vitrine, sur les portants et même en luminaires.
 
« Nous cherchions absolument dans ce quartier, explique Samuel Granata, un quartier avec une forte fréquentation parisienne et touristique, où l’on devrait bénéficier du flux des autres boutiques mode et de la présence des acheteurs lors des rendez-vous mode de l’année. »
 
Une première boutique qui présentera l’intégralité du vestiaire Rue Begand, faisant voyager dans une nouvelle ville à chaque saison – la station de ski Flaine pour l’hiver 2018 - avec certains produits en exclusivité dont des casquettes, écharpes et bonnets pour l’hiver. 
 
Pour grandir, Rue Begand devrait se concentrer sur une stratégie retail et des ventes directes via son e-shop, « avec comme objectif une dizaine de boutiques en France et en Europe », et tenter de percer en parallèle sur le wholesale sur quelques marchés ciblés.
 
Pour tester leur marque, l’équipe est allée présenter à Tokyo au salon Mode in France leur première collection hiver, « une façon de prendre la température dans un marché où la mode française et la démarche familiale ont du sens », et a séduit quatre multimarques à Tokyo et Nagoya, alors qu’à Paris, l’Exception distribue la marque en boutique et sur son site. Moins de succès en revanche aux salons florentin Pitti Uomo et copenhaguois Revolver, qui attendent que « l’essai soit transformé ».
 
Se positionnant comme concurrent de marques telles que Commune de Paris ou You Must Create, l'équipe de Rue Begand et leur directeur artistique, Christophe Verot (le fondateur de Robinson les Bains), présenteront pour l'été prochain une collection dédiée à Arcachon et au Cap Ferret, qui s’élargira au denim made in France ainsi qu’à la petite maroquinerie et la bagagerie.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterDistribution
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER