Nike : un bénéfice net trimestriel de 1,1 milliard de dollars

Nike a publié jeudi un bénéfice supérieur aux attentes pour son troisième trimestre clos le 28 février mais ses ventes en Amérique du Nord ont manqué le consensus, une déception sanctionnée par une baisse d'environ 4 % du titre dans les échanges d'après-Bourse à New York.


Nike repasse dans le vert au 3e trimestre - Instagram @nikewomen

Le géant américain des articles de sport a vu son chiffre d'affaires augmenter de 7 %, à 9,61 milliards de dollars (8,5 milliards d'euros), un montant en ligne avec le consensus IBES Refinitiv. C'est la première fois depuis six trimestres que le chiffre d'affaires ne bat pas le consensus.

En Amérique du Nord, les ventes ont progressé de 7 % également, à 3,81 milliards de dollars, alors que les analystes les attendaient en moyenne à 3,87 milliards.

« La cause de cette faiblesse sur son marché intérieur n'est pas encore très claire, mais il est possible que l'affaire de la chaussure du basketteur de Duke University ait eu un impact négatif à court terme », commente Kian Salehizadeh, analyste chez Blockforce Capital.

La blessure de Zion Williamson, grand espoir du basket-ball américain, causée par l'éclatement de sa Nike après quelques dizaines de secondes de jeu avait suscité un tollé contre la marque sur les réseaux sociaux.

La faiblesse générale des ventes au détail aux Etats-Unis ces derniers mois a probablement joué aussi, a ajouté l'analyste de Blockforce Capital. Nike a également signalé une baisse des ventes de sa marque Converse aux Etats-Unis.

Le fabricant des baskets Air Jordan a fait état d'un bénéfice net de 1,1 milliard de dollars sur ces trois mois, soit 68 cents par action, contre une perte nette de 921 millions (57 cents/action) un an plus tôt quand il avait comptabilisé une charge de deux milliards de dollars en lien avec la réforme fiscale américaine.
Les analystes tablaient en moyenne sur un bénéfice par action de 68 cents.

L'action Nike cédait autour de 4 % à 84,72 dollars dans les échanges d'après-Bourse à Wall Street alors qu'elle avait auparavant fini en hausse de 1,52 % à 88,01 dollars, nouvelle clôture record après celle inscrite lundi.

Le titre du numéro un mondial des articles de sport s'est apprécié de près de 19 % cette année, les investisseurs saluant sa stratégie de développement des ventes en ligne, de lancement de nouveaux produits et d'amélioration de sa chaîne d'approvisionnement.

Lors d'une conférence téléphonique sur les résultats, le groupe a précisé que ses ventes en ligne avaient augmenté de 36 % au cours du trimestre à taux de change constants.

© Thomson Reuters 2019 All rights reserved.

Mode - ChaussuresSportMode - DiversBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER