×
Publié le
16 oct. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Marché publicitaire: le français Criteo mise sur le “retail média”

Publié le
16 oct. 2020

Le spécialiste français de la publicité en ligne cherche un relais de croissance via le déploiement en Europe de sa plateforme de “Retail Média”. Un modèle notamment éprouvé par l’américain Amazon qui permet aux marques et autres annonceurs d’insérer des publicités ciblées directement dans les espaces de vente en ligne.


Visite du ministre Bruno le Maire au siège de Criteo en 2019 - Criteo



Criteo appuie sa stratégie sur le fait que 84 % des spécialistes du marketing seraient prêt à investir davantage dans le retail media “s’il existait une seule et unique plateforme offrant un accès standardisé à plusieurs distributeurs”. Le français déploie donc en Europe une plateforme dédiée en libre service précédemment initiée aux Etats-Unis et au Canada en mai dernier. Il revendique une force de frappe importante, en gérant les espaces publicitaires sur une large variété de sites commerciaux, allant de Leclerc à Under Armour en passant par MyToys.

“Pour les marques, le retail media permet d'atteindre de grandes audiences, sans avoir recours à des cookies tiers et en liant directement les dépenses publicitaires aux résultats des ventes”, explique le directeur général growth portfolio de Criteo, Geoffrey Martin. “Par ailleurs, à l'ère du numérique, les marques sont davantage exposées aux problèmes de sécurité. Le retail media offre un lieu sûr et pertinent pour les investissements publicitaires en ligne”.

Criteo évalue de 15 à 25 milliards de dollars le marché adressable via la publicité par retail média. Le dispositif doit permettre à l’entreprise de renouer avec la croissance. Fondée en 2005, l’entreprise doit faire face à la concurrence de géants comme Amazon, Google ou Facebook, et a connu une chute de chiffre d’affaires (-2 %) sur son dernier exercice. Ce qui n’était jamais arrivé depuis son introduction en bourse en 2013. 


Criteo



L’entreprise table désormais sur un recul de 20 à 21 % de son chiffre d’affaires pour l’exercice 2020, notamment après la contraction de 17 % constatée au deuxième trimestre, et alors que le secteur de la publicité continue d’être à la peine. L’entreprise a récemment nommé Todd Parsons au poste de directeur produit et Sarah Glickman à celui de directrice financière.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com