Longchamp inaugure en Vendée son sixième atelier français

Paris, le 20 septembre (AFP) - Le maroquinier français Longchamp, dont le modèle « Pliage » est le sac le plus vendu au monde, inaugure samedi son sixième atelier dans l'Hexagone, avec le défi de trouver de nouveaux salariés à recruter et à former pour sa production.


Voir le défilé
Longchamp - printemps-été 2019 - Womenswear - New York - © PixelFormula

Fondée en 1948 par Jean Cassegrain et ayant conservé un capital 100 % familial, la marque a fêté la semaine dernière ses 70 ans avec un défilé à la Fashion Week de New York.

Ce samedi, Longchamp inaugurera un nouveau site de production à Pouzauges en Vendée, qui intègre les 70 salariés de l'ancien atelier de la marque situé à quelques kilomètres, mais devenu trop petit pour accueillir la trentaine de nouveaux salariés qui vont être embauchés.

« Le nouveau site est plus grand, plus moderne et mieux desservi au niveau routier pour faciliter les recrutements. On devrait atteindre un effectif de 100 personnes d'ici un ou deux ans, le temps de trouver les personnes et de les intégrer peu à peu », précise à l'AFP Jean Cassegrain, directeur général de Longchamp et petit-fils du fondateur.

Environ la moitié de la production du groupe se fait en France. Longchamp compte aussi un site à Tunis et un autre à l'Ile Maurice, ainsi que des « partenaires » au Maroc, en Roumanie et en Chine.

Dans l'Hexagone, « notre objectif numéro un est de maintenir les capacités actuelles en remplaçant les départs à la retraite, ce qui demande pas mal d'efforts car il n'existe quasiment pas de salariés déjà formés vivant à proximité de nos ateliers », indique Jean Cassegrain.

Tous les sites du groupe, en France et à l'étranger, participent à la fabrication de l'emblématique modèle « Pliage » - en nylon, toile ou cuir, qui se replie comme une enveloppe - vendu à plusieurs dizaines de millions d'exemplaires depuis 1993.

Longchamp, qui s'est également lancé il y a dix ans dans le prêt-à-porter, emploie 3 200 salariés dans le monde, pour quelque 300 boutiques en propre et 1 200 points de vente multimarques. Il ne communique pas son chiffre d'affaires, estimé néanmoins entre 500 et 600 millions d'euros.

« La croissance s'est un peu ralentie » ces dernières années : « On avait triplé notre chiffre d'affaires sur les dix années précédentes grâce à l'extension du réseau de distribution dans le monde. Aujourd'hui, (...) on doit faire croître notre chiffre d'affaires dans le périmètre existant », explique Jean Cassegrain.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Luxe - AccessoiresIndustrie
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER