Lidl ralentit son expansion aux Etats-Unis

Lidl freine son développement aux Etats-Unis et veut implanter des points de vente plus petits, écrit l'Handelsblatt, citant des sources locales politiques et immobilières.


Reuters

La chaîne allemande de magasins alimentaires discount a ouvert ses premiers sites aux Etats-Unis l'été dernier et comptait avoir 100 supermarchés en l'espace d'un an.

Les ouvertures prévues dans le New Jersey, la Pennsylvanie, l'Ohio et la Virginie sont suspendues voire annulées, précise le quotidien financier allemand dans un article à paraître jeudi.

Lidl s'est abstenu de confirmer ou d'infirmer l'information.

Lidl compte 49 supermarchés aux Etats-Unis depuis juin 2017 et on ne sait pas si l'objectif de 100 reste d'actualité, écrit encore l'Handelsblatt.

Lidl gère plus de 10 000 points de vente dans 27 pays européens. L'enseigne est la propriété de Dieter Schwarz, l'homme le plus riche d'Allemagne, suivant plusieurs palmarès internationaux. Il est le fils du fondateur Josef Schwarz.

© Thomson Reuters 2018 All rights reserved.

Mode - Prêt-à-porterMode - AccessoiresMode - ChaussuresSportDenimLingerieBalnèaireLunettesMode - DiversDistribution
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER