Le fonds Asics Ventures investit dans les textiles du futur

Le fonds Asics Ventures entre en action. Et pour sa première prise de participation, la société d’investissement créée en novembre 2016 par le groupe japonais Asics jette son dévolu sur la jeune entreprise nipponne Ai Silk, spécialiste des textiles conducteurs.


Le textile développé par la start-up possède un fort pouvoir absorbant. - Ai Silk

Fondée en 2015, Ai Silk est une société affiliée à l’Université de Tohoku. Le matériau qu’elle développe a pour propriété d’être très conducteur (et permet donc de récolter des données corporelles), tout en étant confortable pour la peau puisque fabriqué à base de soie, minimisant ainsi les réactions allergiques. Asics, par le biais de son Institute of Sport Science, pourra utiliser et contribuer à développer cette matière textile.

Très impliqué dans la recherche et développement, le groupe Asics a lancé sa filiale d’investissement - dotée d’une enveloppe de 22 millions d’euros - pour accélérer son processus d’innovation, créer de la valeur et développer de nouvelles entreprises. Une décision s’inscrivant dans son plan de croissance 2020, dont l’un des piliers est « le développement de produits révolutionnaires ».

Ayant réalisé de forts investissements, le groupe Asics a vu son chiffre d'affaires consolidé reculer de 0,7 % sur les 9 premiers mois de l’année 2017, à 310 milliards de yens (2,35 milliards d'euros). En outre, son PDG Motoi Oyama va progressivement passer le relais à compter de mars 2018 : Yasuhito Hirota deviendra directeur des opérations et président du groupe. Motoi Oyama conservera néanmoins son poste de directeur général et de président du conseil d’administration.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

SportIndustrieInnovations
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER