×
Par
AFP
Publié le
18 déc. 2014
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La Fashion Week de New York va devoir déménager

Par
AFP
Publié le
18 déc. 2014



Défilé Oscar de la Renta. (Photo : Pixel Formula)


La Fashion Week de New York, installée depuis 2010 au Lincoln Center, va devoir déménager car elle gênait la tranquillité du parc où elle plantait ses tentes.

Le bail qui courait jusqu'en février 2015, avec prolongation possible jusqu'en 2020, ne sera pas renouvelé, en vertu d'un accord judiciaire rendu public jeudi.

"Le Lincoln Center ne devra pas renouveler le bail (...) qui expire en février 2015, et la ville ne devra pas approuver l'usage du parc Damrosch pour la Fashion Week après cette date", indique l'accord daté du 12 décembre.

Certains créateurs ne le regretteront pas: les tentes étaient de moins en moins populaires, et un tiers seulement des défilés s'y tenaient encore, les autres étant organisés ailleurs dans la ville.

L'accord négocié fait suite à une plainte déposée en mai 2013 contre la ville de New York et le service des parcs, responsable du parc Damrosch situé au Lincoln Center, où s'installaient deux fois par an la Fashion week, ses paillettes et ses milliers de participants.

Un collectif avait dénoncé cette utilisation du parc, mettant en avant les dégâts causés aux arbres et plantations, et la gêne pour le public.

L'accord négocié entre les parties permet de classer la plainte.

A l'expiration du bail, "les organisateurs de la Fashion Week devront quitter les lieux et enlever toutes les tentes et autres équipements de la Fashion Week dans le parc", précise l'accord, signé du juge Margaret Chan, de la Cour suprême de l'Etat de New York.

A charge désormais pour les organisateurs de trouver un nouveau lieu pour les défilés, et ce dès septembre 2015.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.