Jagvi revendique une stratégie écoresponsable

Elle a fait partie des marques sélectionnées par le dernier salon Seek à Berlin pour leur démarche durable. Le stand Jagvi se distinguait par un petit sticker vert pour saluer ses tee-shirts et sweat-shirts en jersey japonais éco-friendly. « L’écoresponsabilité a toujours été un élément important pour nous et cela s’est accéléré depuis trois saisons. Nous l’intégrons du sourcing jusqu’à la distribution. Concrètement, nous avons réduit de 30 % le nombre de nos références comparé à nos débuts. Ainsi, nous ne produisons pas inutilement juste pour montrer que nous pouvons le faire. Cela n’empêche pas notre chiffre d’affaires de progresser régulièrement », souligne Pierre-Yves Bomey, cofondateur avec Christine Poirier de Jagvi.

Silhouette automne-hiver 2018-2019 - DR

Pour son sourcing matière, la marque masculine française commande son coton organique au Japon. Livré par bateau, ce coton japonais représente 30 % de la collection. Pour le reste, les matières sont italiennes ou françaises. La fabrication se réclame d’un « made in next to door », soit en France ou au Portugal. Quant à la distribution, elle se répartit entre 70 revendeurs : 50 % en France, 35 % en Europe (Espagne et Italie surtout ainsi que l’Allemagne et l’Europe du Nord) et 15 % hors d’Europe (Asie et Moyen-Orient).

« La proximité commerciale est intégrée à notre stratégie écoresponsable. Nous misons sur les multimarques, mais aussi sur les grands magasins, comme Harvey Nichols à Londres et KDW à Berlin, comme de véritables partenaires. C’est le cas en particulier avec les multimarques l’Exception et la Garçonnière, avec qui nous préparons une présence physique et les vitrines à venir. Nos revendeurs comprennent notre démarche. C’est pour cela que nous ne voyons pas l’intérêt d’ouvrir un magasin à l’enseigne. Cela prend trop d’énergie dans tous les sens du terme. A l’heure actuelle, nous ne faisons plus de salons en France. Nous préférons tabler sur l’export en exposant sur le Pitti Uomo, le Seek, le CIF et Liberty à New York », explique Pierre-Yves Bomey.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER