JD Sports fait une offre de rachat très alléchante à Footasylum

JD Sports ne cache plus ses intentions concernant la chaîne de distribution de sneakers Footasylum. Lundi, le géant de la vente au détail britannique a annoncé qu'il avait fait une offre de 82,5 pence par action, en espèces, pour s'offrir son homologue et mettre la main au passage sur son réseau de 70 magasins outre-Manche.


Footaslyum devrait bientôt rejoindre l'empire JD Sports - DR

En février dernier, JD avait déjà pris une participation au capital de l'enseigne Footasylum en difficulté, ce qui avait permis à cette dernière de redresser le cours de son action. Pourtant, à l'époque, le distributeur avait catégoriquement nié avoir l'ambition de s'emparer de la petite chaîne de sport fondée en 2005 par David Makin, précisant qu'il avait « acquis cette participation à des fins d'investissement ». Il avait ainsi fait savoir qu'il était « prêt à acquérir une participation de 29,9 % et qu'il n'avait pas l'intention de faire une offre pour racheter Footasylum ».

Mais lundi, les deux sociétés se sont déclarées « ravies d'annoncer qu'elles sont parvenues à un accord sur le terme d'une offre en numéraire, au terme de laquelle JD rachètera la totalité du capital social ordinaire émis et à émettre de Footasylum ».

L'offre représente une prime de plus de 77 % par rapport au cours de clôture de 46,5 pence par action Footasylum vendredi et de près de 185 % par rapport au cours de clôture avant que JD Sports n'achète sa première part de la société.

La proposition de rachat permet d'évaluer la société Footasylum à environ 90,1 millions de livres sterling, l'équivalent de 105,3 millions d'euros. JD Sports estime que « Footasylum est une entreprise bien établie, avec une solide réputation ». « A travers son offre destinée à un consommateur légèrement plus âgé que celui de JD, elle lui est complémentaire ». Le géant de la distribution britannique relève également « que la combinaison des deux entreprises lui apportera d'importants avantages opérationnels et stratégiques. »

JD Sports ajoute que l'achat devrait offrir « une opportunité intéressante pour les employés de Footasylum, l'équipe de direction, les actionnaires et les autres parties prenantes : Footasylum pourra tirer parti de l'échelle de JD en matière d'approvisionnement, ainsi que de son infrastructure internationale et de ses opérations commerciales ».

Le groupe Pentland Brands, qui détient une participation de 2,6 % dans la chaîne, a de son côté déjà fait savoir qu'il céderait sa participation à JD Sports. Rien d'étonnant à une telle annonce puisque Pentland est lui même actionnaire majoritaire du géant de la distribution britannique.

Le président de JD Sports, Peter Cowgill, a déclaré que « la combinaison de l'équipe de gestion très expérimentée et compétente de Footasylum et de l'expertise de JD nous donnera des avantages opérationnels et stratégiques non négligeables ». Selon le président exécutif de Footasylum, Barry Bown, le conseil d'administration de l'entreprise « est convaincu que l'offre représente la meilleure option stratégique pour Footasylum et ses employés ».

Traduit par Paul Kaplan

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterMode - AccessoiresMode - ChaussuresSportDistributionBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER