×
Par
AFP
Publié le
5 août 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Firmenich dévoile des ventes annuelles en nette hausse avant sa fusion avec DSM

Par
AFP
Publié le
5 août 2022

© 2022 AFP - Le groupe suisse de parfums et d'arômes Firmenich, qui prévoit de fusionner avec le néerlandais DSM, a dévoilé vendredi des ventes annuelles en nette hausse, portées notamment par des gains de parts de marché dans la parfumerie fine.


Le site de production de Firmenich, à Castets, en France. - Firmenich


Le groupe qui publie ses résultats sur une base décalée a fait état d'une hausse de 10,5% sur un an de son chiffre d'affaires, et de 11,1% hors effets de changes, à 4,7 milliards de francs suisses (4,8 milliards d'euros) pour l'exercice 2021/2022 clos au 30 juin, indique-t-il dans un communiqué.

Son excédent brut d'exploitation a de son côté augmenté de 10,9% par rapport à l'exercice précédent, à 905 millions de francs, notamment sous l'effet des augmentations de prix pour compenser les pressions inflationnistes sur les coûts des matières premières, frais de logistique et facture énergétique.

L'entreprise, qui n'est pas cotée en Bourse, n'a en revanche pas dévoilé son bénéfice net. Longtemps très attachée à son indépendance, le groupe suisse a toutefois annoncé en mai son intention de fusionner avec le néerlandais DSM pour créer un nouveau géant des parfums, arômes et produits nutritionnels dans ce secteur en pleine phase de consolidation.

"Nous allons maintenant vers un nouveau chapitre de notre histoire, avec la fusion annoncée avec DSM, et je suis heureux de voir que notre société entre dans cette nouvelle phase, à partir d'une position de force", a déclaré Patrick Firmenich, son président, cité dans le communiqué, au regard de cette "solide performance" pour l'exercice écoulé.

Ses revenus dans ses activités de Parfumerie se sont accrus de 11,3%, a détaillé le groupe qui fabrique des ingrédients aussi bien pour les grands parfums que pour les produits d'hygiène et les détergents, grâce notamment à "des gains de part de marché" dans la parfumerie fine, détaille-t-il.

Sa division spécialisée dans les arômes pour l'alimentation a de son côté enregistré une hausse de 10,7% de ses ventes, soutenues par les ingrédients permettant de réduire la teneur en sucre, par les alternatives végétariennes à la viande et aux produits laitiers, ainsi que par la demande pour les ingrédients naturels.

Son concurrent suisse Givaudan, le numéro un mondial du secteur, avait fait état d'une hausse de 7,1% de ses ventes hors effets de changes et acquisitions en 2021 et de 6,2% au premier semestre sur une base de comparaison élevée.

Zurich, 5 août 2022 (AFP)

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.