×

Dr. Martens prépare son entrée en Bourse au Royaume-Uni, prévue début 2021

Par
Reuters API
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
15 sept. 2020
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le fonds d’investissement propriétaire de Dr. Martens aurait mandaté la banque d'affaires Lazard pour préparer l'introduction en Bourse de la marque de chaussures britanniques aux coutures jaunes emblématiques, iconique de la culture punk. Cette information a été communiquée à Reuters par deux sources proches du dossier.


DR


En 2014, Dr. Martens a été racheté par Permira pour 380 millions d’euros. Aujourd’hui, le fonds serait en train de préparer l’introduction à la Bourse de Londres de la marque britannique pour le début de l’année prochaine.

Le cabinet Lazard serait chargé de préparer l’opération, d’après des informations fournies par des sources souhaitant rester anonymes en raison de la confidentialité du dossier.

Le fonds d’investissement londonien, qui est actuellement en train de travailler sur l’acquisition du site polonais d’enchères Allegro, pourrait aussi reprendre les négociations avec Carlyle, selon les mêmes sources.

Plus tôt dans l’année, le fonds américain Carlyle avait exprimé son intérêt concernant un possible rachat de Dr. Martens, avant que la pandémie de coronavirus n’éclate et ne mette un frein à l’activité, affirment les sources.

Carlyle, qui a cédé sa marque de baskets de luxe Golden Goose à Permira en février dernier, reste décidé à développer son portefeuille de marques de chaussures et serait toujours intéressé par le rachat de Dr. Martens, confie l’une des sources, avertissant toutefois que rien n’est acté.

"Dans tous les cas, l’opération n’aurait pas lieu avant l’année prochaine", précise la source.

Permira et Carlyle n’ont pas souhaité commenter, et Lazard n’a pas immédiatement pu être joint.

Dr. Martens incarne depuis longtemps un symbole de la classe ouvrière et du mouvement punk. De fait, c’est une marque qui résiste étonnamment bien aux changements de mode et de tendances.

Depuis son rachat par Permira, la présence de la marque dans le monde entier s’est développée, avec une hausse de 20 à 30 % de ses ventes au cours des dernières années. De fait, le ralentissement d’activité causé par la crise du coronavirus a été relativement contenu pour la marque.

Le chiffre d'affaires du groupe a augmenté de 30% à 454,4 millions de livres au cours de l'exercice clos en mars 2019, contre 348,6 millions de livres en 2018, tandis que les bénéfices de base ont augmenté de 70% à 85 millions de livres.

"L’activité a bien encaissé l’épreuve de l’épidémie de coronavirus", souligne l’une des sources.

Fondée en 1947, Dr. Martens a souffert d’une baisse de popularité au début des années 2000 et est passée à deux doigts de la faillite en 2003. La production a été délocalisée en Chine, causant la suppression de 1.000 emplois en Grande-Bretagne.

Permira a investi dans le développement de l’offre de la société en ligne. Le numérique reste l’un des principaux axes de croissance de Dr. Martens et représente d'ores et déjà 16% du chiffre d'affaires.

© Thomson Reuters 2020 All rights reserved.