×
Par
AFP
Publié le
24 nov. 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Dr Martens: bénéfice semestriel et prévisions en baisse, l'action plonge

Par
AFP
Publié le
24 nov. 2022

La marque de chaussures britannique Dr. Martens a vu son bénéfice semestriel reculer à cause de ventes heurtées par la crise du coût de la vie et de marges mangées par la vigueur du dollar, l'amenant à abaisser ses prévisions.


Dr Martens



L'action plongeait en réaction à ces résultats jeudi en début de séance à la Bourse de Londres: -16% à 239,80 pence.

Le bénéfice net a reculé de 8% sur un an à 44,7 millions de livres pour un chiffre d'affaires en hausse de 13% pour le semestre décalé achevé le 30 septembre, d'après un communiqué jeudi.

"Nous avons plus de marge de manœuvre sur les prix pour l'automne-hiver" en cours, la plus forte saison de ventes pour le groupe en raison des fêtes de Noël, "et serons donc en mesure d'absorber l'inflation", note le directeur général Kenny Wilson, cité dans le communiqué.

"Même s'il y a des difficultés économiques devant nous, nous sommes bien positionnés pour une croissance future", ajoute-t-il, notant que le groupe a décidé d'augmenter son dividende semestriel.

"La confiance des consommateurs s'est affaiblie durant le premier semestre et à partir du deuxième trimestre les ventes en direct ont été plus faibles qu'anticipées" commente la marque britannique dans son communiqué.

Dr. Martens, marque fondée en 1960 et indissociable du mouvement punk, met l'accent désormais sur la vente directe auprès des consommateurs notamment en ligne, afin de moins dépendre des revendeurs qui représentent encore la majorité des résultats.

La marque de célèbres chaussures orthopédiques aux épaisses semelles caoutchoutées, utilisée à l'origine par les ouvriers de chantiers avant de devenir un accessoire de mode transgénérationnel, anticipe toutefois une bonne saison comparativement à l'an dernier qui était marqué par la vague Omicron.

Mais à la crise du coût de la vie s'ajoute la vigueur du dollar, qui affaiblit mécaniquement les recettes en billet vert une fois converties en livres.

Le groupe s'attend toutefois à un bénéfice d'exploitation en baisse sur un an pour l'exercice complet.

Pour l'exercice 2023/2024, il anticipe une croissance du chiffre d'affaires autour de 15%.


Londres, 24 nov 2022 (AFP)

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.