×

Copenhagen Fashion Summit : quand les géants de la mode se pressent au rendez-vous de l'écoresponsabilité

Publié le
today 13 mai 2019
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

L'industrie du luxe et de la mode prend la mesure des enjeux sociétaux et environnementaux. Pour preuve, en dix années, le Copenhagen Fashion Summit est passé d'un événement de sensibilisation initié en parallèle de la COP 15 au rendez-vous annuel de l'écoresponsabilité où le gratin du secteur se presse.


Le Sommet de la mode de Copenhague se tient les 15 et 16 mai - DR


Pour cette dixième édition, les 15 et 16 mai au sein du DR Concert Hall de la capitale danoise et toujours sous le patronage de Mary Donaldson, la princesse de la couronne danoise, le PDG de Kering, François-Henri Pinault, mais aussi Emanuel Chirico, patron de PVH (Tommy Hilfiger et Calvin Klein), interviendront pour la première fois. Le premier prendra la parole la première matinée sur « mettre le social et l'environnement au coeur de l'activité ». Le second apportera son regard, dans l'après-midi du 16 mai, sur comment créer les changements au sein de l'organisation d'une entreprise pour développer l'écoresponsabilité.

Nike, H&M, Gap, Marks & Spencer, Higg CO, Patagonia, Burberry, Puma, Lenzing, Target... Dirigeants RSE de géants mondiaux du secteur, mais aussi responsables logistique ou designers monteront sur la scène pour aborder les grands défis d'une évolution des modèles de production de la mode et du luxe vers des process plus responsables socialement et écologiquement. Le développement de l'économie circulaire, des approches collaboratives et de nouvelles technologies doivent renforcer les idées présentées aux dirigeants du secteur prêts à s'engager dans « L'Agenda des CEO » proposé par l'équipe organisatrice du sommet menée par Eva Kruse.

Avec comme sponsors des groupes parmi les plus puissants de la planète, le sommet conserve actuellement sa légitimité grâce à cet agenda. Celui-ci donne des éléments à appliquer pour avancer sur le chemin d'une mode plus responsable. Et surtout des objectifs différents selon le degré d'avancement d'une entreprise sur cette voie.

Le sommet a aussi vocation à faire dialoguer les institutions (Carlo Capasa, de la Camera della Moda Italiana, Brune Poirson, secrétaire d'Etat française à la Transition écologique, Dan Ress, de l'Organisation internationale du travail...), les associations (Laila Petrie, du WWF, La Rhea Pepper, de Textile Echange, Katrin Ley, de Fashion For Good...) et les entreprises (Michael Kobori, de Levi Strauss & co, Noel Kinder, de Nike, Ryan Gellert, de Patagonia, Helena Helmersson, du groupe H&M).

Au cours des deux jours, une quinzaine de tables rondes et d'interventions rythmeront l'événement. Le forum des innovations sera aussi l'opportunité de découvrir une trentaine de solutions avec des approches nouvelles pour le secteur comme le recyclage de matières, mais aussi d'emballages avec RePack, Recyctex, TrustTrace, I:CO, le fil biosourcé Naia ou encore Yellow Octopus. Des acteurs de l'amont comme Lenzing, Isko, Cross Textiles, Sateri, Evrnu. Et des services sont aussi développés par KOCO, en matière d'enseignement, Cute Dress ou encore Heuritech.

Les interventions au cours des deux jours seront visibles en direct sur le site du salon.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com