×

Approvisionnements européens : entre gestion des anticipations et sourcing de proximité

Publié le
today 16 oct. 2007
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Au cours de la période janvier-mai 2007, les importations d'habillement de l'Union européenne en provenance de Chine ont progressé de 30 % en valeur par rapport aux cinq premiers mois de l'année 2006. Les volumes d'importations ont même bondi de plus de 200 % pour certaines catégories sous quotas (pantalons, robes).

Après une année 2006 marquée par une pause relative dans la croissance des importations d'habillement en provenance de Chine (+ 11 % en valeur, + 2 % en tonnes), les donneurs d'ordres réorientent en 2007 leur sourcing vers l'Empire du Milieu. Faut-il en conclure que nous assistons, avec quelques mois d'avance sur le calendrier prévu, à un raz de marée de produits chinois sur les marchés européens ?

A y regarder de plus près, plusieurs éléments nous incitent à ne pas noircir à l'excès le tableau. En premier lieu, en 2006, les donneurs d'ordres avaient massivement joué la carte de la diversification en sollicitant les producteurs asiatiques voisins de la Chine. Ainsi, les importations européennes d'habillement ont connu en 2006 une croissance de 25 % en valeur en provenance des pays asiatiques (hors Chine) et les quotas chinois n'ont pas été utilisés dans leur totalité par les donneurs d'ordres.

S'agissant des importations en volume de produits sous quotas, les forts taux de croissance en provenance de Chine en 2007 ont donc été observés par rapport à une faible référence 2006. Pour cette année, il faut en revanche s'attendre à des taux d'utilisation des quotas bien supérieurs à ceux de l'année dernière.

Ce retour vers la Chine s'effectue en premier lieu au détriment des autres fournisseurs asiatiques. Ainsi, pour les cinq premiers mois de l'année 2007, les importations d'habillement de l'Union européenne se sont repliées de 5 % depuis le Bangladesh (- 59 % en provenance de Hong-Kong, - 21 % en provenance d'Indonésie).

Au total, les arrivées en provenance de l'ensemble de l'Asie (Chine comprise) n'ont finalement progressé que de 4 % en valeur au cours de la période janvier-mai 2007, ce qui correspond à un net ralentissement par rapport à la croissance de 17 % observée en 2006.

Si certains donneurs d’ordres reprennent position en Chine en anticipant la levée des derniers quotas - de façon à sécuriser leurs approvisionnements en 2008, lorsque les fournisseurs chinois devront faire face à un afflux de commandes - il n'en demeure pas moins que les fournisseurs proches de l'Europe continuent d'être sollicités. Les exportations tunisiennes, au premier semestre 2007, ont ainsi bénéficié d'une hausse de 19 % en valeur, tandis que les expéditions du Maroc ont progressé de 5 %.

En outre, la bonne tenue de la consommation française d'articles d'habillement et textiles (+ 2,4 % en valeur pour les sept premiers mois de l'année) devrait conduire, en partie, à un renforcement des besoins de réassortiment des distributeurs et donc favoriser les producteurs européens et méditerranéens !


Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com