×
Par
AFP-Relaxnews
Publié le
23 mai 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Adidas x Gucci : un parapluie à 1.000 euros sous le feu des moqueries en Chine

Par
AFP-Relaxnews
Publié le
23 mai 2022

Devenue virale en quelques heures seulement, la très attendue collaboration entre Adidas et Gucci fait couler beaucoup d'encre en Chine, mais pas forcément pour les bonnes raisons. Les utilisateurs du réseau social Weibo critiquent plus particulièrement une pièce, un supposé parapluie à près de 1.000 euros auquel ils reprochent de ne pas protéger de la pluie. 


AFP


Il s'agit plus précisément d'un parapluie vendu en France au prix de 990 euros, dans le cadre de la collaboration entre l'équipementier allemand et la marque italienne précédemment évoquée par FashionNetwork.com. Si la collection n'est pas encore proposée à la vente - elle le sera le 7 juin - les internautes peuvent d'ores et déjà accéder aux fiches et détails des différents produits, et c'est justement là que le bât blesse.

D'inspiration rétro, ce 'parapluie' est intégralement recouvert de monogrammes d'Adidas et Gucci, et a été conçu dans un mélange de coton et de lin, agrémenté d'un manche en bois de bouleau sculpté. Jusqu'ici, rien à signaler… Si ce n'est une remarque, repérée sur le bas de la page, qui mentionne que "cet article n'est pas résistant à l'eau. Il est destiné à la protection contre le soleil ou à des fins décoratives". Et c'est bien ce qui a surpris - et visiblement choqué - les utilisateurs du réseau social Weibo en Chine.

"Comment évaluer le parapluie de la collaboration Adidas x Gucci qui coûte 10.000 yuans mais n'est pas étanche ? Pourquoi les produits à prix élevé n'ont-ils pas de fonctions de base ?", s'étonne un utilisateur manifestement déçu du rapport praticité/prix du produit. "Dépenseriez-vous plus de 10.000 yuans pour un parapluie non étanche ?", questionne un autre. Les discussions sont très animées sur le réseau social, au point qu'un hashtag dédié cumule actuellement plus de 140 millions de vues, selon la BBC.

Si l'article est clairement sous le feu des critiques, certains utilisateurs y voient malgré tout un objet de collection, justifiant ce prix élevé. A l'image de Balenciaga  qui a articulé sa dernière communication autour d'une paire de sneakers usée et trouée à plus de 1.000 euros.

Selon toute vraisemblance, si le parapluie ne séduit pas à travers le monde, il permet en tout cas à la collaboration de devenir - encore plus - virale que ce qu'elle ne l'était déjà. Précisons d'ailleurs que ledit parapluie est référencé sous le nom d'"ombrelle" sur la plateforme française, témoignant bel et bien de sa seule et unique fonction.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2022 AFP-Relaxnews.