Vivienne Westwood annonce une politique de réduction des coûts

La créatrice britannique Vivienne Westwood affirme que ses ventes annuelles ont augmenté de 11 % depuis le 31 décembre 2016, mais dénonce une marge en chute libre en raison des conditions difficiles auxquelles doit faire face l’industrie de la mode et de la baisse du cours de la livre à la suite du Brexit.

Photo: Vivienne Westwood

Sur cette période, l’entreprise a observé une hausse de 37 % de ses ventes en gros et de 5,3 % de ses ventes au détail, ce qui porte son chiffre d’affaires sur l’année à 37,5 millions de livres (42,3 millions d’euros), en hausse par rapport au chiffre d’affaires de 33,7 millions de livres (38 millions d’euros) de l’année passée.

D’après Vivienne Westwood, la marque « continue de séduire une large clientèle, comme le confirme la hausse des ventes ». Mais la compagnie doit faire face à une baisse énorme de ses bénéfices avant impôt, passés de 2,3 millions de livres en 2016 à 1,9 million aujourd’hui.

La marque britannique attribue sa baisse de rentabilité à une hausse de 19 % du coût des ventes due, en partie, à la chute du cours de la livre suite au référendum de sortie de l’Europe. Elle tente maintenant de se dégager de cette pression financière en revoyant ses tarifs et en adoptant une politique de réduction des coûts.

La société est aussi en train d’effectuer un audit stratégique afin de repenser sa structure de fonctionnement. Cela devrait lui permettre d’optimiser ses procédures et sa rentabilité globale.

Traduit par Clémentine Martin

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Luxe - Prêt-à-porterBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER