Rossignol : IDG Capital prend une participation de 20 %

Depuis cinq ans et sa reprise par le puissant fonds scandinave Altor, le groupe Rossignol affichait une impressionnante stratégie de croissance externe. Certes, la marque Rossignol s'est enrichie d'une collection prêt-à-porter ambitieuse, avec l'installation d'un studio de création basé à Milan et des opérations menées par Alessandro Locatelli. Mais le groupe s'est surtout renforcé dans son domaine de prédilection, le sport outdoor. Ces dernières années, il a procédé aux acquisitions de Raidlight-Vertical, spécialiste du trail, de Felt Bicycles et de Time dans le vélo, et tout récemment de Dale of Norway, connu pour ses vêtements en laine.


Martin Fourcade, champion de biathlon et égérie de Rossignol - Rossignol Apparel

Aujourd'hui, Rossignol annonce une autre phase de déploiement. Avec l'entrée d'IDG Capital à hauteur de 20 % de son capital, le groupe français vise clairement une expansion sur le marché chinois. « Nous sommes ravis de compter sur l’expertise et l’expérience d’IDG Capital, explique Bruno Cercley, le PDG de la société. Ensemble, nous avons une opportunité unique de servir une nouvelle vague d’amateurs de sports d’hiver en Chine. Nous sommes particulièrement engagés pour contribuer à la croissance du marché des sports en plein air dans la région et d’y prendre une part décisive. Le contexte est très favorable, avec une multiplication des initiatives de l’Etat et une demande croissante des consommateurs à la veille des jeux Olympiques d’hiver de 2022 à Pékin. »

Et les nouveaux partenaires de mettre en avant le potentiel du groupe dans l'empire du Milieu : « Le marché des sports d’hiver en Chine devrait atteindre les 100 milliards de yuans, soit 13,7 milliards d’euros, à horizon 2025 ». S'appuyant sur une étude PwC, le groupe précise que 2,1 milliards d'euros seraient ainsi dédiés au marché de l’équipement.

« Rossignol dispose d’un portefeuille de marques mondiales avec une histoire, un savoir-faire et des technologies exceptionnels, explique Alexandre de Quirici, partenaire d'IDG Capital. Nous sommes impatients de collaborer main dans la main avec le groupe Rossignol pour son développement à venir en Chine, marché où nous avons une très forte expérience et où les sports d’hiver et les activités d’outdoor sont de plus en plus populaires. »

IDG Capital a été fondé en 1992 et affiche un très large portefeuille qui comprend notamment Moncler, Farfetch aux États-Unis et en Europe, mais aussi Baidu en Chine ou Flipkart dans la zone Asie-Pacifique. Le montant de l'investissement n'a pas été dévoilé. Les actionnaires minoritaires que sont Weber Investissement, Sandbridge Capital, la famille Boix-Vives et l'équipe de direction continuent l'aventure. L'expertise d'IDG Capital doit donc aider le groupe Rossignol, dont l'activité de sa dizaine de marques (Rossignol, Dynastar, Look, Risport...) lui permettait d'afficher lors de l'exercice 2016/17 un chiffre d'affaires de plus de 243 millions d'euros, à déployer son potentiel en Chine.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterMode - AccessoiresMode - ChaussuresSportBusiness