Moncler propose une nouvelle stratégie créative en enrôlant huit designers

Une nouvelle ère commence pour Moncler. La marque annonce une stratégie créative innovante qui implique un groupe de huit « super designers ». Ceux-ci vont concevoir des collections mensuelles, pour l'homme et la femme, à partir de l'automne-hiver 2018-19.


Les huit designers du projet - DR

Le projet, baptisé Moncler Genius Building, sera dévoilé le 20 février à l'occasion du défilé de la Maison qui donnera le coup d'envoi de la Fashion Week de Milan. La marque, connue pour ses vestes puffer pouvant coûter plus de 1 000 euros, a signalé un changement de cap en novembre, abandonnant ses deux lignes de vêtements de prêt-à-porter et se séparant de ses designers.  Née en France en 1952, mais à capitaux italiens et basée à Milan depuis 2003 où elle est cotée depuis 2013, Moncler a stoppé en novembre sa Gamme Rouge, qui était conçue par Giambattista Valli, et sa Gamme Bleu, imaginée par Thom Browne. Elle n'avait cependant donné aucune indication sur l'orientation de sa direction créative.

On sait aujourd'hui que le projet Moncler Genius a vocation à réunir dans un même lieu huit créateurs, alors que la ligne principale de Moncler va continuer d'être développée par l'équipe interne, selon nos informations. Cette « Dream Team » créative choisie par le patron de la maison, Remo Ruffini, va travailler sur plusieurs axes et chaque designer a en charge une collection.


Remo Ruffini - Moncler

Pierpaolo Piccioli, directeur du style de Valentino, est responsable de la conception de la ligne Genius 1. L'Anglais Karl Templer, directeur créatif d'Interview Magazine, prend en main la ligne 1952. Sandro Mandrino, ancien responsable du design du menswear de Gucci et Prada, prend soin de la ligne de vêtements de ski nommée Grenoble. La créatrice irlandaise Simone Rocha et le jeune designer britannique Craig Green, finaliste du prix LVMH en 2015, auront également chacun une ligne en charge. Francesco Ragazzi, fondateur de la marque Palm Angels, va signer sa vision de Moncler.

Ce projet a aussi un fort accent japonais. Kei Ninomiya, fondateur de Noir Kei Ninomiya, dessinera le « drop » 6 alors qu'Hiroshi Fujiwara, qui est derrière le label Fragment Design, signe le numéro 7.

Ces projets aux univers différents doivent permettre à la marque de toucher différents profils de consommateurs. Ils seront proposés au fil de l'année par des livraisons mensuelles, mais aussi avec des pop-up qui réuniront les huit collections en octobre.

Au cours des neuf premiers mois de l'année, Moncler a enregistré une augmentation des ventes, supérieure aux prévisions, égale à 15 % (+16 % à taux de change constants), à 736,8 millions d'euros.

Avec Reuters

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Luxe - Prêt-à-porterLuxe - DiversCréationNominations