Inditex réalise un bénéfice net de 3,37 milliards d'euros

La Corogne (Espagne), 14 mars 2018 (AFP) - Le géant textile espagnol Inditex, propriétaire de Zara, a publié mercredi un bénéfice net en hausse de 7% pour son exercice décalé 2017, à 3,37 milliards d'euros, dépassant largement son grand rival suédois H&M.

Le groupe a enregistré une hausse de 7% de son bénéfice net. - Zara

Ce résultat est très légèrement supérieur aux attentes des analystes interrogés par le fournisseur d'informations financières Factset, qui tablaient en moyenne sur 3,35 milliards d'euros. La hausse du bénéfice net est néanmoins plus faible qu'en 2016 (+10%) et 2015 (+15%).

Les profits engrangés par le groupe espagnol représentent quasiment le triple de ceux de H&M en 2017 (1,6 milliard d'euros). Inditex devance également son concurrent suédois en terme de chiffre d'affaires, avec 25,3 milliards d'euros de ventes contre 22,7 milliards. Les ventes ont progressé de 9% (+10% à taux de change comparable; +5% à nombre de magasins comparables). Le groupe a pâti du renforcement de l'euro pendant l'année. Les marges se sont un peu érodées: la marge nette recule de 13,5 à 13,3%, et la marge brute de 57 à 56,3%.

Les ventes en ligne ont représenté 10% du chiffre d'affaires global, 12% en prenant uniquement en compte les pays dans lesquels cette possibilité est offerte, explique Inditex qui dévoile pour la première fois ce chiffre. Ce secteur spécifique a vu son chiffre d'affaires augmenter de 41% sur l'année.

Le groupe explique avoir investi 1,8 milliard d'euros en 2017 "dans le développement de son modèle intégré de magasins et de ventes en ligne". Une partie de la somme a notamment été consacrée à l'expansion de la technologie "RFID", un système de puces électroniques sur les étiquettes des vêtements permettant un inventaire très précis des ventes et des stocks.

Le groupe a réalisé 183 ouvertures nettes de boutiques en 2017 (279 l'année précédente). Il compte désormais 7.475 magasins à travers le monde pour ses huit marques (Zara, Massimo Dutti, Oysho, Bershka...). Il a étendu les ventes sur internet à cinq pays supplémentaires (Thaïlande, Inde, Malaisie, Vietnam et Singapour).

L'Europe représente plus de 60% du chiffre d'affaires, dont 16% pour l'Espagne (en légère baisse). Fin 2017, le groupe employait plus de 171.800 personnes dans le monde, en hausse de près de 6% sur un an.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Mode - Prêt-à-porterMode - DiversDistributionBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER