Gestion : la start-up française Sellsy lève 7 millions d’euros

Le spécialiste rochelais des systèmes dématérialisés de gestion et CRM, Sellsy, annonce la levée de sept millions d’euros à l’occasion d’un troisième tour de table, avec pour ambition de renforcer ses positions dans l’Hexagone et de déployer son offre en Europe. Fort de 3200 société clientes, la structure compte pour l’heure 10% de clients étrangers.


Sellsy est une start-up de solutions SaaS implantée depuis 2009 à la Rochelle. - Sellsy

Grâce à cet apport en capital, est envisagée la création d’un premier bureau hors de France, de préférence en Irlande ou au Royaume-Uni, d’ici à la fin de l’année. Une quarantaine de recrutements sont annoncés pour l’année en cours, tandis que la direction entend tripler dans les deux ans le nombre de ses clients, pour l’heure principalement des entreprises de moins de 100 salariés.

"Nous constatons une demande croissante pour notre offre transversale, explique Alain Mevellec, cofondateur de la société high tech. L’idée de Sellsy est de mettre le client au centre et d’éviter les effets silo si courants entre les services clés de l’entreprise".

De son côté, Frédéric Coulais, l’autre cofondateur, déclare : "avoir l’opportunité d’être accompagné par des acteurs comme Alto Invest et SofiOuest dans cette perspective est un signe fort pour le marché et très rassurant pour nos clients".

Lancé en 2009, Sellsy s’est rapidement fait un nom en comptant parmi ses clients nombre de structures bien connues de la French Tech, dont AB Tasty, France Digitale, Euratech ou encore des Chambres de commerce et d'industrie.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - DiversBusinessInnovations